C’est l’histoire d’une entreprise parisienne qui a souhaité changer de région. L’obtention d’une bourse pour un déménagement un peu plus au Sud était l’occasion rêvée ! Le soleil, les cocotiers… Bon d’accord, pas au Sud à ce point. Mais tout de même : comment refuser une telle opportunité ?

Voilà partie la fine équipe, avec ses cartons remplis de projet. Sauf que… Cette belle V1 réalisée à partir du langage Ruby On Rails se retrouve face au manque criant de profils maîtrisant le fameux langage. Quoi ? Il y a deux développeurs Ruby dans la région entière ? Aïe.

Fixer ses choix technologiques en fonction du marché

Si notre sympathique entreprise témoin n’avait pas forcément anticipé son déménagement, d’autres choisissent bien en amont leur région de prédilection. C’est votre cas ? Ne partez pas trop vite dans de nouveaux projets technologiques ! Recruter des profils tech en ce moment peut s’avérer difficile ; il sera essentiel de bien connaître les compétences disponibles autour de vous.

Il n’est pas naturel de penser « recrutement » avant de penser « projet ». Pourtant, si votre activité dépend de compétences techniques, cela sera indispensable. Vous pensez utiliser une technologie spécifique pour votre projet ? Vérifiez la disponibilité des compétences associées. Comment ? En faisant des recherches par mots-clés sur les sites d’emploi comme l’Apec ou en utilisant les réseaux sociaux. Vous vous apercevrez peut-être que les personnes en recherche d’emploi ou à l’écoute du marché ne maîtrisent pas la technologie choisie. A ce stade, il est encore temps de faire évoluer votre stack technique – sans impacter votre projet.

Vous avez déjà bien avancé avec une technologie spécifique ? Pas de panique, il y a toujours une solution.

Changer sa stratégie de recrutement

Migrer une grande partie voire la totalité de l’existant peut parfois être couteux et contraignant. Vous ne pouvez évidemment pas changer tous vos outils à chaque nouveau besoin de recrutement ! En revanche, vous pouvez revoir votre stratégie de recrutement. Le profil que vous recherchez n’existe pas dans votre région ? Les formations sur votre technologie ne sont pas encore assez abouties ? Ouvrez votre recherche : un développeur Python ou Elixir devrait pouvoir monter rapidement en compétences sur du Ruby On Rails par exemple. Un profil ingénieur ou entrepreneur, qui a « appris à apprendre », devrait pouvoir s’adapter à presque toutes les technologies.

Attention toutefois à bien vous entourer et à ne pas tomber dans le travers de l’offre trop généraliste : vous risqueriez de ne plus attirer personne. Rédiger l’offre d’emploi idéale relève du parcours de l’équilibriste : ni trop fermée, ni trop générique, ni trop amicale, ni trop sévère… Faire appel à un expert du sujet peut vous aider sur cette étape de recrutement spécifique. L’idéal ? Trouver un réseau de recrutement qui peut aussi vous conseiller sur des aspects éditoriaux et marque employeur.